Autres activités

Formation en massages ayurvédiques

L’Ayurvéda dispense de nombreux conseils pratiques pour être bien tant avec soi-même qu’avec les autres, pour ressentir du bien-être et se maintenir toujours dans un état de joie et d’enthousiasme.

Le massage indien est une pratique de santé, de bien-être qui a pour objet de nous faire avancer vers l’harmonie et la joie. C’est une forme de communication. C’est aussi simplement un état de l’être.

Kiran Vyas, précurseur de cet enseignement en Europe animera avec une assistante, le premier week-end.

Informations pratiques

  • La formation en massages ayurvédiques se déroule en deux week-ends non résidentiels à Atlantide – Lasne.
  • Dates: vendredi 22 octobre de 16h30 à 18h30, samedi 23 octobre de 9h30 à 18h30 et dimanche 24 octobre de 9h30 à 16h30 et vendredi 19 novembre 2021 de 16h30 à 18h30, samedi 20 novembre de 9h30 à 18h30 et dimanche 21 novembre de 9h30 à 16h30
  • La participation aux frais pour l’ensemble est de 490 euros.

Je m’inscris

    J'accepte les conditions générales d'Atlantide asbl

    L’importance du massage dans l’Ayurvéda

    L’ancienneté du massage remonte à la création. Déjà, chez les animaux, on observe que dès la naissance, la maman lèche et caresse son petit pour l’introduire dans sa nouvelle vie.

    En Inde, les épopées du Ramayana et du Mahabharata nous montrent les athlètes, les archers, les adeptes des arts martiaux se préparer à leur activité par des massages, dont certains d’une grande vigueur, quelque fois avec de la terre ou de l’argile, d’autres fois avec diverses farines et herbes médicinales.

    Le Maharadjas et les Maharanis se faisaient masser avec des huiles, enduire le corps d’argile, prenaient des bains de lait et décoctions de plantes, des sudations sur des lits de cordes tressées recouverts de différents feuillages et d’herbes ayurvédiques. Ces soins permettaient bien sur d’éliminer les toxines du corps mais aussi de le régénérer et donc de ralentir le processus du vieillissement.

    Les textes anciens décrivent aussi les massages spécifiques concernant les différentes étapes de la vie : massage pré-conception, massage de la femme enceinte, du bébé, etc.

    Pendant des siècles, le massage indien est resté une tradition orale, familiale, qui se transmettait de mère à fille, de père à fils ou encore de maître à disciple pour le massage d’un niveau avancé.

    Formation en massages ayurvédiques

    • Les différents massages du dos
    • Massage de la plante des pieds avec le bol Kansu
    • Massages des jambes
    • Pagatchampi (massage des jambes en fonction des différents méridiens et courants énergétiques)
    • Massage des quatre membres
    • Massage de la tête
    • Mandala du ventre
    • Massage des fessiers
    • Abhyanga (massage général et complet du corps)

    L’ayurvéda est fondé sur la théorie des cinq éléments. Ce sont les cinq grands éléments ou mahabhuta qu’il faut distinguer des éléments de la Nature, car ce sont des concepts énergétiques, situés bien en amont de la réalité phénoménale.

    Comme l’a démontré Einstein, E = mc². Dans cette équation célèbre, E est l’énergie, m est la masse et c est la vitesse de la lumière. Cette théorie a démontré que la masse infinitésimale d’un atome était capable de produire une puissance phénoménale, que la masse et l’énergie ne font qu’une seule et même chose.

    L’ayurvéda explique cela d’une autre manière, en postulant que tout est énergie. L’énergie se manifeste sur la Terre tout d’abord sous forme éthérique. C’est l’énergie de l’espace, du cosmos ou Akasha.

    Puis elle se condense, tout en restant toujours invisible, et devient l’énergie dispersée du grand élément Air ou Vayu. Se condensant plus encore, elle devient l’énergie du Feu, ou Agni ou Téjas. C’est l’énergie de la lumière ascendante, visible mais intangible.

    A l’étape suivante, vient le concept de l’élément Eau, Apas. L’énergie est alors liquide, fluide, elle se voit, se touche, mais elle n’a pas encore sa propre forme, elle épouse la forme de ce qui la contient. Elle reste souple, coule du haut vers le bas.

    En dernier lieu, vient l’élément Terre ou Prithivi qui est la matière, le solide, le stable, la structure et la forme, la rigidité. C’est aussi l’immobilité, l’inertie ou l’énergie potentielle.

    De ce point de vue, Einstein avait raison de dire qu’un seul atome contient une immense énergie. Ainsi, le corps, la Terre et l’Univers tout entier fonctionnent à partir de la même énergie. Car, pour l’ayurvéda, l’énergie qui fait bouger toute une galaxie est la même que celle qui tend tout son effort pour faire fleurir une petite fleur dans le désert. L’homme est un microcosme de la Nature.

    Ainsi les cinq éléments de base que sont l’éther, l’air, le feu, l’eau et la terre forment le cosmos et aussi le corps humain